- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- l'équipe PEM

Accueil › Humour

 
 
Encore un faible !
 
C’est dans la soirée du 14 février qu’un Lotois âgé de 56 ans a disparu. Jusque-là on suppose un homme ayant oublié d’acheter un cadeau à sa femme. Plus tôt dans la journée, il a été aperçu à l'hôpital de Cahors où il rendait visite à une amie. Ah ! Peut-être une maîtresse. Les personnes qui ont alerté la police l'ont décrit comme allant « très mal ». Ça se comprend. Son véhicule a ensuite été retrouvé sur le mont Saint-Cyr. Les secours ont craint un passage à l'acte suicidaire. Certains proches disent qu’il aurait été affecté par un décès récent dans sa famille… tu parles ! Moi je ne vois qu’une chochotte n’assumant pas la Saint-Valentin ! S’il a vraiment mis fin à ses jours pour ça c’est désespérant… Quelle mauviette !
 
Sa disparition a été signalée vers 23 heures. C'est à cette heure même que son véhicule, une Renault 5 blanche, a été aperçu à Cahors. Avec une telle voiture, on comprend déjà un peu mieux une envie suicidaire. Le pire c’est qu’il a mal choisi son lieu, le trouillard ! En effet c’est au bord d'une falaise que 22 sapeurs-pompiers ont dû intervenir, épaulés par l’organisme de Groupement d'intervention en milieu périlleux (GRIMP). Ces mesures ont été nécessaires pour retrouver d’éventuelles traces du peureux. C’est ainsi que les équipes de secours durent remonter le long d’une interminable paroi rocheuse, faire appel à des maîtres-chiens, faire intervenir un hélicoptère de la Sécurité civile équipé de projecteurs et de caméras thermiques…pour une simple peine de cœur. C’est ridicule ! Ce n’est pas parce que son petit cœur est au bord du gouffre qu’il faut y envoyer 22 pompiers n’ayant absolument rien demandé ! Quelle lâcheté ! Dégonflé !
 
Vers 5 heures du matin, les interventions étaient enfin terminées, mais l'enquête pour « disparition inquiétante » s'est poursuivie.
 
…Suite (et c’est pas glorieux)
 
Le vendredi, en fin de matinée, le…enfin vous voyez de qui je parle, aurait été retrouvé en Lozère par la police. Interpellé et interrogé, il a confié s’être réfugié au cours de la nuit dans l'appartement d'une amie. Tiens donc, ce ne serait pas sa maitresse par hasard ? Conduit sur la commune de Mende, il sera hospitalisé en psychiatrie.
Tant mieux ! Qu’il apprenne les bonnes manières celui-là ! On ne fuit pas le jour de la Saint Valentin ! On assume !

 
Par Lucile D (4B)